top of page
Ciels bleus
Le projet

LE PROJET MANA’ĀTIU : UNE ÉNERGIE TOTALEMENT RENOUVELABLE POUR LES ÎLES ET ATOLLS

manaatiu.PNG

L'indépendance énergétique

Energie Soleil
Nature
énregie coprah
+
Nature
ampoule.PNG
=
jerricane2.PNG
100% Renouvelable

Concept

Concept

Vous connaissez le principe des panneaux photovoltaïques.

Des progrès considérables ont été accomplis au cours des années passées, pour en baisser le prix et améliorer la performance. Il convient de leur adjoindre des batteries, également de plus en plus performantes, afin de stocker le surplus d’électricité produit en cours de journée ensoleillée, et le redistribuer sur le réseau en fin de journée. Rien de très nouveau.

Pour ce qui est des jours de faible ensoleillement, voir des jours de pluie, une centrale biomasse prend le relais en lieu et place d'un groupe électrogène.

 

La centrale biomasse Mana'Ātiu comporte une chaudière, qui chauffe un volume d’eau à 90°C pour alimenter un ORC. Un ORC est une machine qui produit de l’électricité à partir d’eau chaude.

Et que brûle t’on dans la chaudière ? Et bien de la bourre et de la coque de coco,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

broyées et stockées dans une trémie. La trémie va alimenter automatiquement la chaudière, selon les besoins de celle-ci.

La centrale biomasse est toute entière contenue dans 3 containers de 20 pieds, à l’abri des cyclones.

Les fumées de la chaudière sont très finement traitées. 10 à 12 kilos de cendres sont produits par jour, qui peuvent être utilisés comme engrais.

Et quelle quantité de déchets de coco faut-il pour alimenter cette chaudière ?

Disons l’équivalent de 800 à 1000 noix par jour, selon le temps qu’il fait.

Sur une année, cela représente une cocoteraie de 67 ha, pour subvenir aux besoins en électricité de 300 habitants. Nous pouvons d’ores et déjà vous dire si l’île ou l’atoll où vous résidez a la ressource en noix de coco pour alimenter une ou plusieurs stations Mana’Ātiu.

Votre environnement est totalement préservé. Pour peu que vous cuisiniez à l’électricité et non au gaz, vous voici débarrassés de tout ce trafic de bonbonnes et bouteilles, chères et polluantes.

Maîtrisez votre destinée énergétique, en toute indépendance ; 75% du prix de production des kWh Mana’Ātiu restent sur votre île, sous forme d’achat de déchets aux coprahculteurs, et de main d’œuvre locale. Car nous créerons  aussi des emplois.

C’est la proposition Mana’Ātiu, l’indépendance énergétique, grâce aux déchets de noix de coco.

Eau de coco

La Société

logo mana.PNG

La société Mana’Ātiu est une société franco-polynésienne, dont le siège social est en Bourgogne, en attente de transfert en Polynésie.

Elle est constituée d’un groupe d’ingénieur(e)s Tahitiennes, Tahitiens et Français, spécialisés dans les problèmes d’énergie, et dans la construction.

Nous réunissons des compétences dans tous les domaines techniques nécessaires à la conception et à la réalisation de centrales hybrides, photovoltaïque/biomasse.

Mana’Ātiu est en mesure de vous offrir une conception parfaitement adaptée à votre communauté, prévoyant les travaux d’infrastructures (légers), les équipements de production et de stockage d’énergie, la station biomasse, l’instrumentation de gestion et de contrôle, la logistique de transport et de stockage des déchets de noix de coco.

Notre équipe technique peut réaliser votre installation en tout lieu de Polynésie, et nos techniciens veiller régulièrement au bon fonctionnement de votre centrale.

La société
Faire du vélo sur la côte

« Vous êtes trop loin »

« On aimerait bien vous aider, mais on ne sait pas trop comment »

« vous n’êtes pas assez nombreux »

                                    Ce n’est pas tout à fait exact.

 

Dans les années 2010, des centrales hybrides ont été installées dans 6 atolls des Tuamotu. Elles fonctionnent à l’énergie solaire de jour, avec un groupe électrogène la nuit et les jours sans soleil. Elles consomment du fioul, qu’il faut amener de Papeete, qui pollue, et coûte de plus en plus cher.

 

Nous allons faire mieux !

 

Chers amis des îles, vous avez du soleil, et des cocotiers. C’est tout ce qu’il vous faut pour devenir autonomes en énergie, grâce aux centrales hybrides Mana’Ātiu.

Coprahculteurs, ne jetez rien !

Une fois l’eau et la pulpe récupérés, gardez soigneusement la bourre et la coque des cocos, car à défaut de soleil, c’est avec cela que vous deviendrez producteurs de votre propre énergie.

De plus, ces déchets vous seront achetés, et vous pourrez améliorer sensiblement le revenu que vous tirez de l'exploitation du coprah

Si vous n'êtes pas le tavana de votre communauté, alertez-le. Dites-lui que des financements sont disponibles pour autonomiser votre île en énergie.

Effectuez la demande auprès des autorités compétentes, afin que le matériel nécessaire soit mis à votre disposition.

Nous serons heureux de venir vous rencontrer, et vous expliquer en détail comment une centrale Mana'Àtiu vous apportera une énergie à prix compétitif et 100% renouvelable.

A très bientôt.

L'équipe Mana'Àtiu

énergie coprah
Documentation
Centrale hybride
Centrale hybride Mana'Atiu
MA - PLAQUETTE A4 R° .jpg
PLAQUETTE V°.jpg
Boîte aux lettres

Contact

Merci pour votre envoi !

Contact
bottom of page